Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / La vie du labo / Soutenances / Soutenance de thèse: Thomas BERTIN

Soutenance de thèse: Thomas BERTIN

Dynamique et évolution du remplacement dentaire chez les amniotes
Quand ? Le 20/12/2018,
de 13:30 à 16:30
Où ? Salle des thèses CRC Monod Campus
S'adresser à Thomas BERTIN
Participants Laudet, Vincent, PU Sorbone Université Rapporteur
Tucker, Abigail, Professor, King’s College of London Rapporteure
Farges, Jean-Christophe PU-PH, Université Lyon 1 Examinateur
Tafforeau, Paul, Chercheur ESRF Examinateur
Vico, Laurence, DR ISERM, Université de Saint Etienne Examinatrice
Viriot, Laurent, PU, Université Lyon 1 Directeur de Thèse
Thivichon-Prince, Béatrice, MCU-PH Université Lyon 1 Co-directrice de thèse
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Résumé

Le remplacement dentaire consiste en la formation d'une nouvelle dent qui viendra prendre la place d'une ancienne, permettant ainsi un renouvellement des tissus dentaires et de leur environnement (parodonte). En raison du lien étroit qui existe entre le remplacement des dents et des tissus parodontaux, je me suis intéressé aux modes de remplacement, d’implantation et d’attache dentaire chez les amniotes. Après une clarification de la terminologie, j’ai fait le point sur les connaissances actuelles et les hypothèses concernant la diversité et l’évolution de ces trois caractères. Dans une seconde partie, j’ai étudié le remplacement dentaire continu chez les archosauriens. Tout d’abord, nous avons caractérisé la denture et les dents de deux représentants des derniers oiseaux dentés éteints, Hesperornis et Ichthyornis. Ensuite, j'ai étudié les mécanismes du développement et du remplacement dentaire chez les embryons de crocodile du Nil, par le biais de la microtomographie à rayons X et l’étude de l’expression des gènes de la voie Notch. Nous avons observé successivement deux types de dents, les dents surfaciques et les dents qui se développent à distance de l’épithelium oral. Ces deux catégories présentent un développement très similaire au niveau morphologique et moléculaire. La principale différence est l'interruption du développement des dents surfaciques. Dans une troisième partie, j'ai examiné une alternative au remplacement dentaire continu chez le phacochère commun qui présente des adaptations de sa dentition à un régime alimentaire très abrasif grâce à la dérive mésiale des dents, et les processus physiologiques associés. Ainsi, le remplacement dentaire s’est fait par l’intermédiaire de différents mécanismes au cours de l’évolution. L’étude du remplacement dentaire concerne donc différents phénomènes qui se doivent d’être étudiées à travers à la fois le développement et l’évolution pour être compris.