Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Navigation
Vous êtes ici : Accueil / La vie du labo / Soutenances / PhD defense - Ludivine BERTONNIER- BROUTY

PhD defense - Ludivine BERTONNIER- BROUTY

Étude du développement et du remplacement dentaire chez les lagomorphes
Quand ? Le 03/07/2019,
de 13:30 à 16:00
Où ? Salle des Thèses
S'adresser à Ludivine Bertonnier-Brouty
Participants Pr. Buchtova, Marcela - Masaryk University - Rapporteure
Pr. Jernvall, Jukka - University of Helsinki - Rapporteur
Pr. Bleicher, Françoise - Université Claude Bernard - Examinatrice
Dr. Michon, Frédéric - Université de Montpellier - Examinateur
Pr. Tucker, Abigail - King’s College London - Examinatrice
Dr. Charles, Cyril – ENS de Lyon - Directeur de thèse
Dr. Joly, Thierry – ISARA Lyon - Invité
Dr. Lazzari, Vincent - Université de Poitiers - Invité
Ajouter un événement au calendrier vCal
iCal

Notez dans vos tablettes et venez nombreux à la soutenance de thèse de Ludivine intitulée "Étude du développement et du remplacement dentaire chez les lagomorphes". La soutenance se déroulera le mercredi 3 juillet à 13h30 en Salle des Thèses. La présentation sera en anglais et sera suivie du traditionnel pot à la cafétéria du 3eme étage.

Abstract

Le développement dentaire est essentiellement étudié chez la souris, modèle mammifère le plus commun en biologie. Cependant, contrairement à la majorité des mammifères, les souris ne remplacent pas leurs dents. Ainsi, les mécanismes impliqués dans le remplacement dentaire mammalien sont encore inconnus. Au cours de cette thèse, nous nous sommes intéressés au développement et remplacement dentaire mammalien en utilisant le lapin Oryctolagus cuniculus comme modèle d’étude. Le lapin étant déjà séquencé, utilisé en recherche biomédicale, avec une période de gestation courte et remplaçant ses dents, il semblait être un modèle pertinent en odontologie. Le lapin était un modèle méconnu du point de vue du développement dentaire, j’ai donc d’abord réalisé une étude histo-morphologique afin de caractériser la mise en place des dents déciduales et permanentes. Des reconstructions 3D des tissus mous ont été réalisés à différents stades embryonnaires afin d’obtenir une chronologie du développement et remplacement dentaire. Cette chronologie commence aux premières observations morphologiques de l’initiation du développement des premières dents jusqu’à la minéralisation des dernières dents à se développer. Puis, suite à l’identification dans la bibliographie de gènes candidats potentiellement impliqués dans le remplacement dentaire, j’ai étudié les profils d’expressions de ces gènes afin de mieux comprendre la régulation spatio-temporelle du remplacement dentaire chez le lapin. Nous avons ensuite replacé nos résultats sur le développement chez le lapin dans un contexte évolutif. Ainsi, j’ai réalisé une étude d’anatomie comparée chez les lagomorphes actuels et quelques fossiles afin d’identifier des variations morphologiques dentaires au cours de leur histoire évolutive. Nous nous sommes particulièrement intéressé à la mise en place des cuspides au cours de l’odontogénèse ainsi qu’aux variations de la surface occlusale des dents supérieure tout au long de la vie des lapins et autres lagomorphes. En comparant les variations au cours de l’évolution avec celles observées lors de l’ontogénie dentaire chez le lapin nous avons identifié des processus d’hétérochronies du développement. Nous avons montré que la molaire actuelle du lapin suit un processus de péramorphose, donc de surdéveloppement, en comparaison aux lagomorphes fossiles. Le lapin est ainsi un modèle animal prometteur en biologie du développement et en évolution afin de mieux comprendre la mise en place du remplacement dentaire mammalien ainsi que les variations de forme dentaire au cours de l’évolution des mammifères.