You are here: Home / Offers and technologies / Animal models / Les différents modèles de dents

Les différents modèles de dents

Aujourd’hui, les vertébrés montrent une très grande diversité de dents et dentures. On peut observer ces différences à plusieurs niveaux : la localisation des dents sur la mâchoire, leur nombre, leur forme, leur mode de remplacement, d’attachement et d’occlusion.

Qu’est-ce que c’est?

Aujourd’hui, les vertébrés montrent une très grande diversité de dents et dentures. On peut observer ces différences à plusieurs niveaux : la localisation des dents sur la mâchoire, leur nombre, leur forme, leur mode de remplacement, d’attachement et d’occlusion.

Pourquoi utiliser ces modèles en recherche ?

Les dents sont les organes les plus minéralisés des vertébrés, ce qui leur donne plusieurs avantages :

  • Beaucoup de fossiles ne sont connus que par leurs dents, car elles résistent mieux à la fossilisation que le reste du squelette.
  • La morphologie des dents suffit souvent pour caractériser une espèce, en l’absence de toute autre partie du squelette.

Les dents constituent un formidable outil pour étudier l’évolution des groupes vertébrés fossiles, mais aussi actuels.

Pour quoi faire ?

A l’IGFL, nous utilisons plusieurs types de modèles :

  • Le crocodile : pour étudier le remplacement dentaire continu.
  • Les poissons : pour en savoir plus sur leur régime alimentaire.
  • Le phacochère : pour modéliser le mouvement dentaire dans l’os.
  • La souris : leurs incisives permettent d’étudier le vieillissement cellulaire.