Skip to content. | Skip to navigation

Personal tools

Sections
You are here: Home / Offers and technologies / Animal models / Les organismes modèles non-convetionnels : Les Gerromorphes

Les organismes modèles non-convetionnels : Les Gerromorphes

Les Gerromorphes sont des insectes semi-aquatiques communément appelés « araignées d’eau » ou « patineuses ». Ces insectes sont des Hémiptères Hétéroptères. Ils vivent à la surface de l’eau et possèdent des pattes très longues. L’adulte pond des œufs, l’œuf éclot et donne naissance à une nymphe qui va grandir par mues successives (5 mues au total) pour atteindre sa taille adulte.

Qu’est-ce que c’est?

Les Gerromorphes sont des insectes semi-aquatiques communément appelés « araignées d’eau » ou « patineuses ». Ces insectes sont des Hémiptères Hétéroptères.

Ils vivent à la surface de l’eau et possèdent des pattes très longues. L’adulte pond des œufs, l’œuf éclot et donne naissance à une nymphe qui va grandir par mues successives (5 mues au total) pour atteindre sa taille adulte.

Ce groupe d’insectes comporte environ 2000 espèces aux morphologies diversifiées, en particulier concernant la forme et la taille de leurs pattes. Des études ont permis d’attribuer cette diversité à des facteurs environnementaux, tels que les interactions mâle/femelle ou prédateur/proie, ainsi que l’adaptation à la locomotion en surface de l’eau.

Pourquoi utiliser ces insectes en recherche ?

La grande majorité des insectes possède la première paire de pattes plus courte que la deuxième, elle-même plus courte que la troisième (P1<P2<P3) ; mais pour certains (notamment les Gerridae), la deuxième paire de pattes est plus longue que la troisième (P1<P2>P3).

Cette richesse en biodiversité chez les Gerromorphes offre un bon contexte pour identifier les gènes et les changements génétiques responsables des changements morphologiques chez les insectes semi-aquatiques (comment la deuxième paire de pattes est-elle devenue plus grande que la troisième ?).

Pour quoi faire ?

A l’IGFL, nous utilisons les Gerromorphes pour :

  • Identifier les gènes responsables de l’élongation des pattes (qui a permis la colonisation de la surface de l’eau)
  • Comprendre comment ces gènes fonctionnent
  • Répondre à des questions relatives à l’origine de la biodiversité dans et au-delà de ce groupe d’insectes.